[Montpellier 2-1 Lorient]

Une mi-temps en enfer ...

Le samedi 8 mai 2010 à 23h55 par Chawax

Une mi-temps en enfer ...

Lorient devra batailler jusqu’au bout pour conserver sa 7ème place. Les Merlus se sont en effet inclinés logiquement face à une équipe de Montpellier impressionnante en première mi-temps et qui menait 2 à 0 à la pause grâce à deux pénaltys face à une équipe bretonne totalement submergée par les vagues montpelliéraines. Lorient montre un autre visage en deuxième mi-temps, grâce en partie à une baisse de rythme des montpelliérains, mais ne peut que réduire le score en fin de match par Bourillon. La 7ème place se jouera samedi soir avec la réception de Lille !

Lors du match aller Montpellier avait failli faire boire la tasse aux Merlus qui s’en étaient sortis miraculeusement grâce à une égalisation de Koscielny dans les arrêts de jeu. Mais les promus avaient déjà séduit par leur qualité de jeu et leur enthousiasme. Mais ce n’était rien par rapport au festival offert par les joueurs de René Girard en première mi-temps ce soir ! Car hormis une tête de Sosa sur la transversale sur un corner de Vahirua (10’), les lorientais sont pris à la gorge dès les premières secondes et vivent un véritable supplice en première mi-temps. Etouffés par le pressing montpelliérain, les lorientais perdent rapidement le ballon et prennent en pleine face les vagues héraultaises. Beaucoup de mobilité, un jeu rapide et léché à une touche de balle qui met régulièrement hors de position la défense bretonne, un enthousiasme rafraîchissant, c’est un véritable récital qu’offre Montpellier à qui il ne manque qu’un peu de justesse dans la dernière passe pour faire imploser la défense bretonne ! Malgré ce jeu étincelant, c’est grâce à deux pénaltys que les montpelliérains mènent à la mi-temps : un premier consécutif à une faute de Morel sur Camara transformé par Montaño (30’, 1-0) et un deuxième pour une faute de Koscielny sur Yangambiwa transformé par Camara (43’, 2-0). Mais les montpelliérains s’étaient auparavant créés énormément d’occasions : une frappe lointaine de Costa qui oblige Audard à se coucher (4’), une tête de Camara sur la transversale sur un corner de Costa (21’), une percée de Aït-Fana stoppée par Audard (40’) et deux ratés incroyables de Costa sur deux services parfaits de Montaño (42’ et 45’). La mi-temps est la bienvenue pour une équipe lorientaise au bord de l’explosion et qui s’est fait bouger comme jamais cette saison !

La mi-temps va effectivement faire du bien aux Merlus. Dès l’entame de la seconde mi-temps, Montpellier, rapidement privé de son maître à jouer Costa sur blessure, baisse de rythme, laisse le ballon aux lorientais et se contente de préserver son avance. Les Lorientais en profitent pour mettre le nez à la fenêtre, tenir le ballon et s’approcher des buts de Jourdren. Mais malgré une bonne circulation de balle, les Merlus cherchent un peu trop systématiquement Gameiro dans la profondeur et peinent à se créer de véritables occasions, hormis une belle frappe de Gameiro de toute façon signalé hors jeu (54’) et une tête de Sosa au-dessus sur un coup franc (70’). Le dernier quart d’heure est heureusement un peu plus enlevé ! Montpellier a deux occasions de tuer définitivement le match mais Audard sort bien dans les pieds de Belhanda à l’arrivée d’une superbe combinaison (75’) et Dernis rate le cadre aux 6 mètres suite à une percée de Belhanda (79’). Mais le dernier quart d’heure est bien à l’avantage des lorientais, de plus en plus pressants sur les buts de Jourdren. Ducasse place une tête au ras du poteau (75’) et aurait du bénéficier d’un pénalty (80’). Une pression qui s’intensifie après l’expulsion logique de Spahic suite à un tacle par derrière sur Gameiro et une claque sur Morel (81’). Et quand Bourillon lobe astucieusement Jourdren de la tête sur une remise de Morel (90’) on se prend à rêver côté lorientais d’un final copie conforme de celui du match aller ! Mais malgré une grosse pression dans les arrêts de jeu, les Merlus ne parviennent pas à arracher l’égalisation et s’inclinent logiquement face à une équipe de Montpellier qui avait déjà fait la différence au terme d’une magnifique première mi-temps !

Grâce au match nul de Rennes face à Nice, les Merlus conservent leur 7ème place avant la dernière journée. Mais parmi les concurrents pour cette 7ème place, sont venus s’ajouter aux rennais les monégasques vainqueurs de Nancy et qui doivent jouer mercredi soir leur match en retard à Lyon. Il faudra sans doute que les Lorientais fassent un résultat face à Lille pour conserver cette 7ème place qui récompenserait la belle saison lorientaise. Mais ce ne sera évidemment pas facile face à une équipe en lutte pour la Ligue des Champions ...


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 43