Saint-Etienne 1-0 Lorient

Le samedi 19 avril 2008 à 22h30 par Chawax

Saint-Etienne 1-0 Lorient

Comme on s’y attendait, Lorient s’incline à Saint-Etienne. Mais sans avoir été géniaux, les lorientais peuvent avoir quelques regrets puisque c’est un coup du sort, en l’occurrence un but contre son camp de Jallet en début de deuxième mi-temps, qui offre la victoire à Saint-Etienne. En fait une des rares occasions laissées aux stéphanois par une défense lorientaise solide. Mais les hommes de Gourcuff ont fait preuve de trop de faiblesses offensives pour espérer rattraper ce coup du sort.

L’analyse du match

C’est à une forteresse imprenable que s’attaquaient les lorientais à l’occasion de cette 34ème journée ! Les hommes de Laurent Roussey sont une des équipes en forme du championnat et font preuve d’une imperméabilité impressionnantes dans leur Chaudron vert puisqu’ils n’y ont encaisssé que 4 buts depuis le début de la saison ! C’était donc mission impossible pour l’équipe de Christian Gourcuff, privée en plus comme lors de ses derniers matchs de ses gachettes offensives Vahirua et Le Pen, alors que Roussey peut compter sur la totalité de son effectif.

Pourtant les lorientais abordent la rencontre sans complexe. Bien qu’ils subissent la domination stéphanoise, les Merlus, sans être vraiment géniaux, sont les premiers dangereux. Par Mansouri qui ne cadre pas sa reprise de volée sur un centre de Jallet (7e). Puis par Marin qui bute sur Viviani sur un bon service de Jallet (15e). Mais c’est surtout Ciani qui est tout proche d’ouvrir le score sur un corner de Abriel, mais sa tête est claquée en corner par Viviani (28e). Un début de rencontre plutôt équilibré, avec des stéphanois qui mettent une pression constante sur les buts de Audard mais pêchent dans la dernière passe et se font souvent prendre au piège du hors jeu. En fait il faudra attendre l’approche de la mi-temps pour voir les Verts se montrer réellement dangereux. C’est d’abord Audard qui doit intervenir dans les pieds de Gomis, à l’affût dans la surface après un dégagement raté de Ciani (36e). Le portier lorientais est à nouveau mis à contribution sur une ouverture de Gomis pour Payet mais il repousse la tentative de l’ancien nantais (39e). Audard est beaucoup moins bien inspiré sur un corner qu’il manque, mais la reprise acrobatique de Sall n’est pas cadrée (40e). Après une dernière frappe lointaine de Dernis hors du cadre (44e), monsieur Duhamel renvoie les deux équipes aux vestiaires sur un score de parité plutôt logique, même si on a senti les stéphanois plus pressants en fin de mi-temps.

La deuxième mi-temps va repartir sur les même bases que la fin de la première mi-temps, avec des stéphanois qui pressent les buts lorientais. Perrin trouve Gomis à la limite du hors-jeu sur une longue ouverture mais l’attaquant stéphanois ne cadre pas sa tentative de lob au grand soulagement des lorientais (48e). Les Merlus seront moins heureux quelques minutes plus tard quand Gomis réalise un festival plein axe et trouve Payet sur la droite. La frappe croisée du réunionnais est repoussée par Audard ... dans les pieds de Jallet qui ne peut éviter de pousser le ballon dans ses propres buts (52e, 1-0). Un coup du sort qui met Saint-Etienne dans une position idéale. Obligés de prendre le jeu à leur compte, les lorientais offrent des espaces aux stéphanois qui ne sont pourtant pas très dangereux : Dernis ne surprend pas Audard sur une reprise géniale depuis la ligne médiane (63e), Gomis écrase trop sa frappe pour inquiéter Audard (66e) et Perrin ne cadre pas sa demi-volée (67e). Malheureusement, si les stéphanois ne sont pas très dangereux, il en va de même pour les lorientais qui éprouvent de grosses difficultés à trouver leurs attaquants malgré les entrées de Jouffre et Robert. La tête de Jallet sur un centre de Abriel (69e) et le bon centre de Morel pour Saïfi, devancé par Viviani (74e) n’inquiéteront pas les stéphanois. Mais en reculant dans les dernières minutes, les Verts vont offrir une belle occasion aux lorientais : sur une longue ouverture, Saïfi devance Viviani mais après s’être retournée il ne parvient pas à cadrer sa frappe alors que Robert était seul au point de pénalty (85e). La frappe lointaine de Ciani dans les gants de Viviani (88e) ne changera donc rien à l’issue du match. Sans briller, les stéphanois remportent une victoire plutôt méritée qui leur permet de prendre une option sur cette cinquième place peut-être qualificative pour la Coupe UEFA. Quant aux lorientais, ils auront fait preuve de trop de lacunes dans leur jeu offensif pour espérer ramener un point de Geoffroy-Guichard. Mais ces stéphanois là semblaient prenables pour un bon Lorient, d’où quelques regrets légitimes pour les Merlus. Finalement, on avait peut-être tort de se faire une montagne de cette équipe stéphanoise ?

La feuille de match

SAINT-ETIENNE 1-0
(0-0)
LORIENT

19 avril 2008 - 34ème journée
Saint-Etienne, Stade Geoffroy Guichard
Arbitre : M. Duhamel

Viviani
Dabo
Tavlaridis

Dernis
(Guarin, 90e+2)
Landrin
Matuidi
Perrin (cap.)
Sall
Feindouno
(Ilan, 83e)
Gomis
Payet
(Tiéné, 71e)

Non entrés :
Janot
Varrault
Douala
Gigliotti

 

Audard
Morel
Ciani
Marchal (cap.)
Jallet
Mansouri

(Jouffre, 60e)
Abriel
Ewolo
Hautcoeur
(Boutruche, 79e)
Saïfi
Marin
(Robert, 60e)

Non entrés :
Cappone

Genton
Cantareil
Dielna

Entr. : Roussey Entr. : Gourcuff
Buteurs :
Jallet (52e, c.s.c.)
   
Avertissements :
Sall (53e)
Dernis (88e)
 

Avertissements :
Saïfi (53e)
Abriel (86e)

L’après-match

Réagissez
sur le forum

Elisez
l’homme du match


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 33