Réactions d’après match

Le dimanche 11 mai 2003 à 00h00 par Erwan

YVON POULIQUEN : « Ce fut difficile. On a eu des difficultés lors de la première mi-temps, avec des joueurs en dedans de leurs capacités, ce qui fait qu’on n’avait pas un bloc compact et des difficultés à s’approcher du but d’Amiens. En deuxième mi-temps il y a eu une réaction avec trois grosses occasions qui malheureusement ne nous ont pas permis d’ouvrir le score. On l’a fait à la suite d’un bon débordement de Marc Boutruche qui a permis à Nicolas Esceth-N’Zi de marquer, ce qui est bien d’ailleurs car il a fait un bon match. Je félicite les joueurs parce qu’ils n’ont rien laché. Ils ont été récompensés une fois et par la suite dans les dernières minutes on a eu un jeu beaucoup plus cohérent, même si ça n’a pas été concrétisé par un autre but. On a le droit d’espérer, un peu comme dans le loft. On a une semaine supplémentaire de présence pour espérer. On va le faire jusqu’au dernier moment ».

DENIS TROCH : « Je suis un peu frustré de la première période. Pendant une heure de jeu, on avait les moyens, la possibilité de faire quelque chose d’intéressant. On a été très fébrile dans la dernière passe, ce qui nous a empêché de marquer sur les trois ou quatre contres intéressants qu’on a eu en première période. On était bien organisé, bien positionné, mais cette finition n’était pas chez nous. Après avoir encaissé ce but en seconde mi-temps, l’énergie qu’on avait dépensé pour construire, on ne l’avait plus pour dynamiser et se révolter ».

Sources Le Télégramme de Brest


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2015

Visiteurs connectés : 33