[Lorient-PSG]

Ne compter que sur soi-même

Le dimanche 20 mai 2012 à 09h24 par David

Ne compter que sur soi-même

Il y a dans la vie d’un club des hauts, des bas, des joies, des peurs et des tournants. Celui que devra négocier le FC Lorient ce soir à partir de 21h fait partie ceux qui pourraient marquer la poursuite ou l’arrêt brutal de la lente évolution du club.

Un final éprouvant
Chacun d’entre nous supporte son équipe pour vivre des moments forts : un match où le jeu produit enthousiasme le public, une finale de coupe de France, un Lorient-Reims ou même un anodin Lorient-Valenciennes qui restera gravé dans la mémoire collective de ceux qui l’ont vécu, aussi bien sur le terrain que dans les tribunes.
Ca faisait donc belle lurette que nous n’avions pas connu une période aussi faste au niveau tension et émotion. Le manque de constance du groupe, de concentration et parfois d’implication, nous offre gracieusement cette année un final haletant et stressant jusqu’à la dernière seconde du temps additionnel. La délivrance ce soir vers 23h n’en sera que meilleure, du moins c’est ce que l’on souhaite.

Faire le boulot…
Trop diminués physiquement (encore 9 absents), trop limités techniquement, pas toujours concernés lors des rencontres clés, les joueurs se sont mis seuls en danger au point de jouer leur survie ou du moins celle du club qui les emploie, lors de cet ultime acte. Ce sera donc à eux de faire le boulot pour éviter le naufrage. Il faudra sur le terrain mais aussi dans les tribunes tout donner, sortir ses tripes pour assurer le maintien et peut être comme la dit le taulier Arnaud Le Lan assurer la pérennité du Club.

Quel match alors pour ce Lorient Paris aux enjeux et aux conséquences diamétralement opposés pour les 2 équipes ?
Une purge, une prestation indigente comme lors de la réception de Dijon et d’Evian ou un match d’avantage maitrisé comme lors des venues de Montpellier et Marseille. Peu importe penseront certains car ce qui compte c’est avant tout d’atteindre l’objectif, qui quoi qu’on en dise, est le même depuis plusieurs saisons : le maintien

Oui, mais pour se sauver sans dépendre des autres Lorient ne doit pas perdre et doit donc jouer. Jouer son jeu et appliquer à la lettre la tactique de Christian Gourcuff, sous peine de subir et d’inévitablement finir par plier sous les coups de boutoir des individualités Parisiennes. Car le danger est bien là si Lorient joue avec le frein à main ou pire se recroqueville la peur au ventre, le match sera plié avant la fin du temps réglementaire. Nul besoin du collectif qui a déroulé face à Rennes, la technique des joueurs parisiens peut à elle seule faire la différence dans ce match.

sans compter sur les autres.
Jouer sans dépendre des autres, ne pas scruter les résultats, ne compter que sur soi-même pour se sauver, être appliqué et concentré jusqu’au bout pour éviter une énorme désillusion, voilà les objectifs des Lorientais pour ce match

Une issue redoutée
Personne n’ose en effet imaginer les conséquences d’un résultat défavorable qui pourrait entrainer le club vers le panier de crabe de la ligue 2, où même les clubs ‘historiques’ finissent par rendre les armes. Pire encore, quelles seraient les conséquences d’une descente pour le club qui depuis plusieurs années se structure lentement pour s’installer durablement dans l’élite du football Français ?
Cette épreuve aura au moins le mérite de remettre en avant un aspect que beaucoup d’entre nous ont oublié au fil du temps. La présence de lorient au sein de l’élite du foot français reste en soi une chance et un petit miracle qu’il conviendra de savourer à sa juste valeur dès dimanche et dès la première journée de championnat en Aout prochain.


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 23