Lyon 1-0 Lorient

Le samedi 10 février 2007 à 22h17 par Chawax

Lyon 1-0 Lorient

Fin de série pour les Merlus qui s’inclinent chez le très probable futur champion de France sur la plus petite des marges. Un but venu d’ailleurs de Fred, dès la 7ème minute, qui permet donc aux lyonnais de retrouver le goût de la victoire. Mais les lorientais ont fait mieux que rivaliser en montrant pendant 90 minutes un jeu de grande qualité qui aura énormément gêné des lyonnais réellement dangereux uniquement pendant le premier quart d’heure. Il aura juste manqué un peu de réussite aux lorientais pour transformer leurs occasions et arracher un point qui n’aurait pas été immérité.

L’analyse du match

Les medias s’en étaient suffisamment fait l’écho dans la semaine
pour qu’on ne s’y attende pas : la pression était forte sur les lyonnais
avant ce match ... Des résultats plus que médiocres depuis le
début 2007, inquiétants 10 jours avant le match aller des huitièmes
de finale de la Ligue des Champions contre la Roma, et donc une victoire obligatoire
pour faire taire les doutes nés des derniers matchs des lyonnais. Une
équipe lyonnaise privée de nombreux joueurs suspendus ou blessés,
mais à l’effectif suffisamment riche pour proposer une feuille de match
ayant fière allure ! Côté lorientais, Riou prend la place
de Audard dans les buts alors que Genton supplée Marchal, suspendu, en
défense centrale. Sinon Christian Gourcuff aligne l’équipe vainqueure
du Mans le week-end dernier.

Sans surprise, les lyonnais impriment un rythme énorme dès les
premières minutes du match, étouffant des lorientais qui montrent
néanmoins dès les premières minutes un souci permanent
de sortir proprement le ballon. Juniho est le premier dangereux sur un coup
franc qui frôle le poteau (4e). Morel, pressé par Govou, doit ensuite
dégager en catastrophe en corner un centre de Berthod (5e). Et les lyonnais
obtiennent rapidement la récompense de leurs efforts grâce à
une action extraordinaire de Fred : sur un dégagement au pied de Coupet,
le brésilien, dos au but, réalise un contrôle orienté
superbe et lobe Riou d’une frappe des 40 mètres (7e). Une entame de match
idéale pour les lyonnais, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à
celle du match aller au Moustoir.

Mais les lorientais réagissent vite. D’abord Gignac est contré
au moment de frapper par Caçapa (8e). Puis Saïfi s’écroule
dans la surface après avoir profité d’une mésentente entre
Caçapa et Coupet (9e) : l’arbitre ne siffle pas le pénalty qui
s’imposait au vu des images ... Mais hormis une tête de Squillaci au-dessus
sur corner (11e), ce sont bel et bien les lorientais qui prennent le jeu en
main ! Grâce à une grande mobilité et une excellente circulation
de balle, les hommes de Gourcuff bousculent la défense lyonnaise et multiplient
les situations chaudes devant les buts de Coupet. Une véritable démonstration
de football collectif ! Saïfi manque d’un cheveu de reprendre le ballon
de la tête sur un corner de Le Pen (26e). Puis c’est Le Pen, seul au second
poteau sur un centre de Jallet, qui manque d’un cheveu le ballon (30e). Nouvelle
sueur froide pour les lyonnais quand Caçapa dévisse son dégagement
sur un centre de Gignac, mais le ballon passe au pied du poteau de Coupet (34e).
Les lorientais croient obtenir la récompense de leurs efforts quand Saïfi
trompe Coupet sur un centre de Morel, à la conclusion d’un somptueux
contre lorientais (40e). Mais l’attaquant algérien est signalé
en position de hors jeu pour quelques centimètres et le but est refusé
... Les lyonnais sont donc tout heureux de rejoindre les vestiaires avec ce
petit avantage ...

Les lorientais ont-ils laissé passer leur chance ? Oui ... Car la deuxième
mi-temps sera pauvre en occasions : une échappée de Gignac dans
l’axe (46e), injustement signalé hors jeu, et ce sera à peu près
tout ... Dans une deuxième mi-temps où les deux équipes
se neutralisent au milieu de terrain, les lyonnais sont à peine plus
dangereux. Riou est mis à contribution seulement à deux reprises
 : sur un coup franc lointain de Juninho repoussé en corner (69e) puis
sur une lourde frappe de Kallström elle aussi dégagée en
corner (88e). Les lorientais se font une dernière frayeur quand suite
à un une-deux avec Fred, Juninho s’écroule dans la surface au
contact de Riou (90e). Mais monsieur Fautrel ne se laisse pas prendre par la
simulation du brésilien et ne siffle pas de pénalty. Victoire
des lyonnais 1-0.

A défaut d’avoir rapporté un point de leur déplacement
dans la capitale actuelle du football français, les lorientais auront
à nouveau fait étalage d’un des meilleurs jeux de Ligue 1. Et
vu le pedigree de l’adversaire du soir, on peut espérer que les performances
des hommes de Gourcuff seront enfin reconnues à leur juste valeur, comme
en témoignent les commentaires élogieux sur Foot + d’un Franck
Sauzee apparemment conquis ! La huitième place des lorientais n’est pas
due au hasard, qu’on se le dise !

La feuille de match

LYON 1-0
(1-0)
LORIENT

10 février 2007 - 24ème
journée
Lyon, Stade Gerland
Spectateurs : ?
Arbitre : M. Fautrel

Coupet
Réveillère
Squillaci
Cacapa (cap.)
Berthod
(Abidal, 86e)
Fabio Santos
Kallstrom
Juninho
Govou
(Clerc, 67e)
Fred
Malouda

Non entrés :
Vercoutre
Muller
Baros
Ben Arfa
Rémy

 

Riou
Jallet
Genton
Ciani
Morel
Mansouri

Abriel
Ewolo
Le Pen (cap.)
(Marlet, 64e)
Gignac
(Bourhani, 81e)
Saïfi
(Taïder, 64e)

Non entrés :
Cappone
Moullec
Medjani
Yesso

Entr. : Houllier Entr. : Gourcuff
Buteurs :
Fred (7e)
   
Avertissements :
Réveillère (59e)
Malouda (90e+1)
  Avertissements :
Abriel (31e)
Morel (84e)

L’après-match

Réagissez
sur le forum

Elisez
les joueurs du match


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 116