[Lille 1-2 Lorient]

Lorient crée la surprise !

Le dimanche 9 août 2009 à 19h03 par Chawax

Lorient crée la surprise !

Le FC Lorient a parfaitement débuté la saison en l’emportant à la surprise générale à Lille, un des outsiders du championnat. C’est Gameiro qui avait ouvert le score contre le cours du jeu sur un coup franc de Monterrubio en première mi-temps. Au retour des vestiaires Vahirua double la mise sur une passe en retrait de Monterrubio, passeur décisif pour la deuxième fois de la soirée. Monterrubio remet les lillois dans le coup en marquant contre son camp à 25 minutes de la fin. Mais la défense lorientaise fait preuve d’une grosse solidarité pour conserver son avantage. Un départ parfait !

Christian Gourcuff avait insisté avant le match sur l’importance de bien entamer un championnat. Mission pas facile pour des Merlus qui inauguraient le championnat par un déplacement délicat à Lille. Mais les joueurs lorientais ont parfaitement répondu aux attentes de leur entraîneur. Pour le beau jeu flamboyant on repassera ... Mais l’équipe lorientaise a ce soir brillé par son réalisme, sa solidarité défensive et son application permanente tout au long du match.

Le début de la rencontre a pourtant été difficile face à des lillois déjà bien en jambe, qui monopolisent le ballon et imposent leur puissance à des lorientais néanmoins bien concentrés sur leur sujet. Logiquement les premières occasions sont à l’avantage des nordistes. D’abord par un coup franc excentré de Obraniak qui lèche le poteau gauche de Fabien Audard (11’). Une frappe du même Obraniak sur un bon centre en retrait de Audard frôle le poteau droit cette fois du portier lorientais (19’). Les lorientais sont même à deux doigts de rompre dans une minute de folie qui voit Emerson, Rami puis Cabaye buter sur le dernier rempart des Merlus (22’). Privé de ballons (60% de possession de balle pour Lille), Lorient ne parvient pas à porter le danger devant le but de Butelle ... jusqu’à ce coup franc de Monterrubio prolongé de la tête au fond des filets par Gameiro au premier poteau (33’, 0-1). Une occasion, un but et une ouverture du score bien flatteuse : les lorientais font preuve d’un réalisme froid auquel ils n’avaient pas habitué leurs supporters ! Un but qui coupe les jambes des lillois qui continuent à presser la défense lorientaise, mais sans mettre en danger Fabien Audard. C’est même Jouffre qui est à deux doigts de doubler la mise sur un bon service de Monterrubio, mais l’ancien guingampais est devancé par Butelle (43’). C’est donc un Lorient réaliste et serein qui regagne les vestiaires avec l’avantage au tableau d’affichage.

La deuxième mi-temps repart sur les bases de la fin de la première mi-temps : un gros pressing lillois qui ne perturbe cependant pas la défense lorientaise et qui oblige les nordistes à tenter des frappes lointaines qui n’inquiètent pas Fabien Audard. Ce sont même les lorientais qui vont faire le break ! Monterrubio intercepte une passe pas assez appuyée de Plestan, pénètre dans la surface et offre un caviar à Vahirua qui bat Butelle du plat du pied (52’, 0-2). Deux occasions, deux buts, la leçon de réalisme est totale ! Et si Lille réagit bien sur un coup franc de Cabaye repoussé par Audard au pied de son poteau (54’), ce sont bel et bien les lorientais qui auraient pu plier le match si monsieur Vileo avait accordé un pénalty à Jouffre pour une faute de Emerson. Mais le lorientais est sanctionné d’un carton jaune pour simulation ... La faute du lillois était pourtant réelle mais, à la décharge du corps arbitral, difficile à voir (57’). Avec des lillois dans l’obligation de se découvrir, le match gagne en intensité et les situations dangereuses se multiplient sur les deux buts : Audard, pour une fois battu, est tout heureux de voir une frappe lointaine de Mavuba s’écraser sur le poteau (58’) et Monterrubio, sur un superbe service de Mvuemba, est à deux doigts de tripler la mise, mais son lob ne surprend pas Butelle (61’).

Olivier Monterrubio, déjà impliqué sur les deux premiers buts du match, aurait préféré ne pas l’être sur le troisième ... La défense lorientaise peine à se défaire de la pression lilloise, Balmont hérite du ballon côté droit et adresse un centre parfait ... pour la tête de Monterrubio qui propulse le ballon dans ses propres buts (66’, 1-2). Un but malencontreux qui relance les lillois à deux doigts d’égaliser sur une contre-attaque fulgurante terminée par une tentative de lob de Aubameyang, mais du bout des doigts Audard détourne en corner (68’). Acculés sur leur but sous la pression lilloise, marquant le coup physiquement, les lorientais doivent s’accrocher pour résister aux assauts désordonnés de Lille. Les nordistes auront deux occasions de revenir au score. D’abord par Mavuba, sur un bon renversement de Debuchy, qui se retrouve face à Audard mais est contré par un bon retour de Baca (77’). Et enfin dans les arrêts de jeu et une frappe trop croisée de Obraniak sur un service de Cabaye, que Aubameyang est à un cheveu de pousser au fond des filets (90’+1). Tel le roseau, Lorient a plié mais n’a pas rompu, et obtient une belle victoire prometteuse en terre lilloise. Il faudra confirmer ces promesses dès samedi prochain pour la réception de Montpellier, l’occasion de voir si le FC Lorient, toujours aussi à l’aise à l’extérieur, aura cette saison les clés pour ouvrir les portes des défenses adverses dans un Moustoir qui n’aura pas souvent vibré la saison dernière.

- Vos réactions sur le forum
- Elisez l’homme du match


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 21