Lorient 0-0 Caen

Le dimanche 7 octobre 2007 à 10h29 par Chawax

Lorient 0-0 Caen

Lorient et Caen n’ont pu se départager hier soir au Moustoir dans un match qui n’aura pas attiré la foule au Moustoir. Un point qui satisfait finalement les deux équipes, car chaque équipe a eu sa mi-temps. Une première mi-temps largement à l’avantage de Caen et complètement ratée par une équipe lorientaise amorphe. Et une deuxième mi-temps où on a retrouvé des lorientais métamorphosés, nettement dominateurs dans le jeu, mais qui par maladresse n’auront pas réussi à réaliser l’essentiel en football : marquer.

L’analyse du match


Réagir : c’était le mot qui ressortait de tous les discours des joueurs lorientais cette semaine.
Mais entre les paroles et les actes, il y a un pas que les hommes de Christian Gourcuff sont
incapables de franchir au terme d’une première mi-temps d’une rare médiocrité, sans doute la
pire des Merlus depuis le début du championnat. Un festival de mauvaises passes, une
absence totale de mobilité, des errements défensifs, une absence totale dans la récupération
au milieu de terrain, autant de lacunes criantes qui auraient pu coûter cher aux lorientais
si les caennais avaient mis ne serait-ce qu’un tout petit peu plus de conviction dans leurs attaques.
Dès le début du match, les caennais étouffent en effet les lorientais et se créent plusieurs situations
chaudes devant les cages de Fabien Audard. Sans parvenir néanmoins à se créer énormément
d’occasions puisque les lorientais ne sont véritablement inquiétés qu’à deux occasions. D’abord
sur un bon coup de tête de Compan à côté sur un coup franc de Nivet (3e). Puis sur un corner de Eluchans
sur lequel Compan parvient à faire une reprise acrobatique mais le ballon passe à côté des buts lorientais
alors que toute la tribune nord voyait le ballon au fond des filets (23e). Mais on sent que la moindre
accélération des caennais peut mettre en difficulté une équipe bretonne très fébrile. Les occasions
côté lorientais ? Une seule digne ce nom : une combinaison Vahirua - Le Pen qui se termine par un centre
du milieu gauche lorientais que Saïfi reprend de la tête au second poteau, mais à côté (25e). Une équipe
lorientaise à la dérive qui va reprendre des couleurs lorsque Christian Gourcuff procède à un changement
tactique et remplace un Marin pas dans le match par Ewolo, Namouchi prenant la place de l’ex-sedanais
sur le côté droit (35e). Un changement qui aura au moins le mérite de stopper l’hémorragie lorientaise et
de terminer la mi-temps avec une organisation moins fébrile. Finalement les lorientais se sortent sans casse
d’une première mi-temps où ils ont frôlé la noyade ...


Réagir : c’est ce que vont enfin faire les lorientais en deuxième mi-temps ! Des lorientais dont on
doute qu’ils se sont fait "remuer" par leur coach à la mi-temps et qui vont enfin retrouver leur jeu
en deuxième mi-temps. Du mouvement, des prises de risque, de l’agressivité dans la récupération, les
ingrédients qui avaient si bien fonctionné en début de saison sont à nouveau de sortie ... le réalisme en
moins. Les lorientais ouvrent en effet des brèches dans la défense normande dès l’entame de la seconde
mi-temps avec un "Lulu" Le Pen déchaîné. Un Le Pen qui déborde côté gauche et centre pour Vahirua au premier poteau,
mais la reprise du tahitien passe de peu à côté (47e). Puis c’est Abriel qui trouve à nouveau Vahirua mais la tête du
goleador lorientais passe au-dessus (48e). Les lorientais sont enfin entrés dans le match et continuent
leur pression sur les buts caennais par un centre-tir de Le Pen difficilement repoussé par Planté (49e) puis
par une tête de Namouchi non cadrée sur un coup franc de Le Pen (52e). Le Pen, encore lui, rate l’immanquable
sur un centre de Cantareil sur lequel Vahirua puis Saïfi sont contrés, avant que Lulu ne place une demi-volée au-dessus alors que le
but était vide (59e) ! Mais après 20 minutes de haut niveau des lorientais, les velléités lorientaises se calment face
à une équipe caennaise qui cherche avant tout à casser le rythme. Et surtout les lorientais se montrent très maladroits
dans la dernière passe avec une belle collection de centres "à la Bernard Mendy" d’un Christophe Jallet mal inspiré.
Profitant des contres, les caennais se rappellent au bon souvenir de Fabien Audard d’abord sur un coup franc cadré de Deroin
sur lequel Audard se couche (62e) puis sur une frappe lointaine de Deroin déviée par Jallet et dégagée des deux poings par
le portier lorientais (74e). Mais la grosse occasion est signée Deroin, qui reprend de volée à la réception d’un centre
de Goufrran, mais Fabien Audard sort le grand jeu et parvient à préserver le point du nul pour les lorientais (88e).

La feuille de match

LORIENT 0-0
(0-0)
CAEN

6 octobre 2007 - 10ème journée
Lorient, Stade du Moustoir
Arbitre : M. Chapron

Audard
Cantareil
Marchal (cap.)
Ciani
Jallet
Marin
(Ewolo, 35e)
Abriel
Namouchi
Le Pen
(Mansouri, 69e)
Saïfi
(M’Bodji, 75e)
Vahirua

Non entrés :
Salin
Genton
Hautcoeur
Moura


Planté
N’Diaye
Sorbon (cap.)
Gomis
(Deroin, 50e)
Eluchans
(Florentin, 74e)
Leca
Lemaître
Nivet
Proment
Compan
(Mazure, 69e)
Gouffran

Non entrés :
Costil
Raineau
Grandin
Sansom

Entr. :Gourcuff Entr. : Dumas

L’après-match

Réagissez
sur le forum

Elisez
l’homme du match


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 147