Lorient 1-0 Strasbourg

Le samedi 16 février 2008 à 22h00 par Chawax

Lorient 1-0 Strasbourg

Cinquième victoire consécutive au Moustoir pour les merlus ! Un succès logique concrétisé par une belle frappe sous la barre de Le Pen juste avant la pause. Les lorientais auraient pu une nouvelle fois regretter leur manque d’efficacité mais ont su conserver ces trois points probablement décisifs dans la course au maintien. Lorient compte en effet neuf longueurs d’avance sur Toulouse, le premier relégable !

Le fil du match

Battus à Valenciennes le week-end dernier, les lorientais espéraient bien confirmer leurs bonnes dispositions à domicile face à Strasbourg dans un Moustoir frigorifié. Christian Gourcuff enregistrait pour ce match les retours de blessure de Marchal, Morel, Saïfi et Le Pen. Vahirua était en revanche forfait, du coup le coach lorientais plaçait Le Pen en attaque, laissant à Jouffre le soin d’animer le côté gauche lorientais.

Comme souvent cette saison, les lorientais démarrent le match pied au plancher. Et ils sont même tout proches d’ouvrir le score par Hautcoeur à la réception d’un centre en retrait de Le Pen suite à un mauvais renvoi de Dos Santos, mais Cassard est à la parade (2e). Mais les alsaciens laissent passer l’orage et se montrent à leur tour dangereux sur le but lorientais sur deux beaux mouvements collectifs. Côté gauche d’abord, Dos Santos servant Gameiro en retrait mais Audard se couche bien sur la frappe cadrée (11e). Puis côté droit quelques secondes plus tard, Fanchone centrant une nouvelle fois pour Gameiro mais Audard sauve les lorientais grâce à un arrêt réflexe exceptionnel (11e). Ensuite ? Pas grand chose ... Après un début de match encourageant, les deux équipes jouent un football approximatif, avec beaucoup d’erreurs techniques de part et d’autres et une équipe strasbourgeoise qui commet beaucoup de fautes loin de son but pour casser les attaques lorientaises. Mais à ce jeu équilibré, c’est Lorient qui réussit à se montrer le plus dangereux. Saïfi place une tête renversée sur un coup franc de Abriel et Cassard doit se détendre pour la dégager en corner (35e). Saïfi rend ensuite la politesse à Abriel et lui offre un ballon de but, mais Cassard repousse la tentative du milieu lorientais en corner (41e). Une nouvelle fois les lorientais pêchent donc dans le réalisme ... Mais alors qu’on joue les toutes dernières secondes de la première mi-temps, Le Pen est servi dos au but à l’angle droit de la surface par Hautcoeur, il se retourne et ajuste Cassard d’une superbe frappe dans la lucarne opposée (45e+1) ! Un but arrivé bien tard mais qui récompense finalement l’équipe la plus dangereuse depuis le début du match.

Statistique encourageante à l’entame de cette deuxième mi-temps : Lorient a toujours remporté la victoire après ouvert le score cette saison à domicile ! Un constat qui n’empêche évidemment pas les lorientais de tenter de faire le break. Mais une nouvelle fois cette saison, les lorientais vont étaler toutes leurs lacunes dans la finition ... D’abord par Le Pen qui profite d’une énorme erreur de Bellaïd pour filer au but, mais le lorientais tergiverse au moment de frapper et est repris par la défense alsacienne (48e). Nouvelle illustration de ce manque de réalisme : suite à un débordement de Jouffre, Ewolo est contré par Bellaïd au moment de frapper, Le Pen récupère et sert Saïfi dans l’espace mais l’algérien croise trop sa frappe (60e). C’est ensuite au tour de Jouffre, en position idéale sur un corner mal renvoyé, mais l’ex-guingampais est surpris et envoie sa frappe dans les nuages (77e). Fabien Robert, à peine entré en jeu, y va lui aussi de son occasion ratée : bien servi par Hautcoeur, il frappe dans le petit filet des buts de Cassard (79e). Sans briller, les lorientais contrôlent bien la partie, peu menacés par une équipe strasbourgeoise volontaire mais trop approximative techniquement. Mais à force de ne pas concrétiser leurs occasions, on craint le pire ... qui n’est pas loin de se produire quand un centre fort de Renteria est détourné par Marchal de la poitrine vers son but, mais Audard est vigilant et bloque le ballon sur sa ligne, évitant un but contre son camp du capitaine lorientais (86e). Ce sera la seule frayeur pour les lorientais en deuxième mi-temps, et Monsieur Piccirillo libère les 22 acteurs et le Moustoir sur une nouvelle victoire des Merlus, la cinquième consécutive en championnat au Moustoir ! Lorient porte son son total à 36 points et profite de la défaite des toulousains à Auxerre pour s’offrir une marge de 9 points sur la zone de relégation. Ce soir c’est sûr, le FC Lorient a fait un grand pas vers le maintien !

La feuille de match

LORIENT

1-0
(1-0)

STRASBOURG

16 février 2008 - 25ème
journée
Lorient, Stade du Moustoir

Arbitre : M. Piccirillo

Audard
Morel
Marchal (cap.)
Ciani
Jallet
Jouffre
(Mansouri, 83e)
Ewolo
Abriel
Hautcoeur
Saïfi
(Robert, 71e)
Le Pen

Non entrés :
Cappone
Cantareil
Bourhani
Genton
Marin

Cassard
Bellaïd
Dos Santos
Paisley
Cohade
(Ducrocq, 66e)
Lacour
Rodrigo (cap.)
Fanchone
(Mouloungui, 51e)
Abdessadki
(Renteria, 77e)
Gameiro
Santos

Non entrés :
Puydebois
Szelesi
Bah
Othon

Entr. : Gourcuff Entr. : Furlan
Buteurs :
Le Pen (45e+1)
Avertissements :
Dos Santos (23e)
Lacour (28e)
Abdessadki (32e)
Paisley (70e)
Rodrigo (82e)

L’après-match

Réagissez
sur le forum

Elisez
l’homme du match


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 28