Lorient 1-1 Saint Etienne

Le samedi 1er décembre 2007 à 22h00 par Chawax

Lorient 1-1 Saint Etienne

Match décevant des Merlus, incapables de bousculer dans le jeu une équipe stéphanoise qui peut avoir des regrets sur ce match. Après une première mi-temps ennuyeuse, Saint-Etienne ouvre le score par Gomis à l’heure de jeu. Les lorientais semblent si impuissants qu’on voit mal comment ils vont revenir dans le match. Jusqu’à cet éclair de génie de Saïfi qui offre une égalisation inespérée aux lorientais à un quart d’heure de la fin. Les stéphanois remportent le match aux points, mais les Merlus limitent la casse en accrochant un nul inespéré à un moment du match ...

L’analyse du match


Ce sont deux équipes à la confiance retrouvée qui se retrouvaient au Moustoir hier soir. Lorient restait sur
une série de 4 matchs sans défaite et sortait d’un nul obtenu avec la manière à Lens. Saint-Etienne de
son côté avait renoué avec la victoire face à Sochaux. Laurent Roussey reconduisait d’ailleurs la même équipe,
à l’exception de Dernis qui remplace Payet d’entrée de jeu. Côté lorientais, le capitaine Sylvain Marchal, victime
d’une gastro-entérite, est forfait de dernière minute et supléé par Benjamin Genton. Le Moustoir est bien garni
pour cette rencontre, près de 12 000 spectateurs, dont plusieurs centaines de supporters stéphanois. Mais
le Moustoir n’est pas plein non plus, assez surprenant quand on connaît le prestige de l’adversaire du soir
et les foules de nostalgiques qu’il amène dans les stade ...


Et en fait dans cette première mi-temps les absents vont avoir raison ... Car dans la pure tradition du championnat
de Ligue 1, cette première mi-temps va être avare en occasions franches. Entamant mieux le match, les lorientais
sont les premier dangereux par Saïfi qui frappe à l’entrée de la surface mais Janot se couche bien et Dabo dégage en
corner (9e). La réponse stéphanoise vient de Dernis qui obtient un bon coup franc aux 25 mètres dans l’axe : la frappe
du stéphanois est cadrée mais Audard se détend et repousse en corner (17e). Après un premier quart d’heure
à l’avantage des lorientais, ce sont d’ailleurs les stéphanois qui mettent leur emprise sur le match et font reculer
l’équipe lorientaise. Ce sont pourtant les lorientais qui sont tout proches d’ouvrir le score par Hautcoeur, mais le
milieu lorientais tergiverse et est contré par Janot auteur d’une sortie très rapide (31e). Ce sera tout pour une première
mi-temps plutôt ennuyeuse, au cours de laquelle les stéphanois ont paru plus à l’aise qu’une équipe lorientaise qui,
après un bon premier quart d’heure, bafouille son football et multiplie les approximations. Bref, les Merlus retombent
dans leurs travers ...


La deuxième mi-temps sera heureusement plus intéressante. Les lorientais arrivent à enchaîner quelques mouvements
et sont tout proches d’ouvrir le score quand sur un excellent centre fuyant d’Abriel, il manque quelques centimètres
à Saïfi pour reprendre le ballon (52e). Mais alors que les lorientais commencent à mettre la main sur le match, ils vont
se faire piéger par Gomis, tout juste entré en jeu : sur une ouverture en profondeur de Landrin, Gomis prend le dessus
sur Ciani et Genton et décoche une frappe splendide pleine lucarne des 25 mètres sur laquelle Audard ne peut rien (59e, 0-1).
Une ouverture du score qui libère les stéphanois, proches de doubler la mise par Feindouno mais Audard repousse
en corner (61e). Les lorientais sont obligés de se livrer mais butent sur l’arrière-garde stéphanoise et placent des contres
qui font passer des sueurs froides dans le dos des supporters lorientais ... On ne voit pas bien comment les lorientais vont
se sortir de ce mauvais pas, quand sur une longue ouverture de Genton Saïfi gagne son duel face à Tavlaridis, réalise le
coup du sombreror sur Sall et bat Janot de près (1-1, 75e). Un but "saïfiesque" inespéré tant les lorientais semblaient
inoffensifs ! Mais les lorientais sont incapables de remettre la pression sur les buts stéphanois ... Ce sont au contraire
les stéphanois qui se montrent à nouveau dangereux ! Gomis se présente seul face à Audard, sorti de sa surface, l’élimine
sur un grand pont ... et s’écroule sur un croche-pied du gardien lorientais (78e) : monsieur Lannoy ne bronche pas, alors que
l’expulsion du portier lorientais semblait s’imposer ... Les stéphanois réclament encore le pénalty quand un centre de Feindouno
est touché de la main par Saïfi, mais la main semble involontaire et donc la décision de Mr Lannoy justifiée (85e). Dominés
dans tous les compartiments du jeu par une équipe stéphanoise qui veut aller chercher la victoire, les Merlus repoussent
tant bien que mal la pression des Verts dans les dernières minutes. Opération réussie puisque les lorientais arrachent un
nul inespéré vu la physionomie de la deuxième mi-temps ... Mais après des derniers matchs encourageants sur la manière,
les joueurs lorientais plongent à nouveau leurs supporters dans la perplexité : beaucoup d’approximation, peu de mobilité,
une stérilité offensive récurrente ... Il en faudra plus pour venir à bout le week-end prochain d’une équipe de Sochaux qui viendra
au Moustoir le couteau entre les dents ...

La feuille de match

LORIENT 1-1
(0-0)
SAINT-ETIENNE

1er décembre 2007
- 16ème journée
Lorient, Stade du Moustoir
11 833 spectateurs
Arbitre : M. Lannoy

Audard
Jallet
Genton
(Boutruche, 85e)
Ciani
Morel
Hautcoeur
(Marin, 63e)
Abriel
Ewolo
Le Pen (cap.)
Saïfi
Vahirua
(Bourhani, 67e)

Non entrés :
Cappone
Benatia
B . Robert
F. Robert

Douchez
Janot
Tavlaridis
Dabo
Dernis
(Tiene, 63e)
Matuidi
Landrin
Perrin (cap.)
Sall
Ilan
Gigliotti
(Gomis, 54e)
Feindouno

Non entrés :
Viviani
Nivaldo
Diawara
Payet
Douala

Entr. : Gourcuff Entr. : Roussey
Buteurs :
Saïfi (75e)
Buteurs :
Gomis (59e)
Avertissements :
Ciani (77e)
Avertissements :
Gigliotti (43e)

L’après-match

Réagissez
sur le forum

Elisez
le joueur du match


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 79