La saison 2007 / 2008 en chiffres

Le lundi 19 mai 2008 à 19h35 par Chawax

La saison 2007 / 2008 en chiffres

La saison 2007 / 2008 s’est donc terminée ce week-end par une belle soirée contre Lille. Une saison qui s’avère la meilleure de l’Histoire du FC Lorient, avec 52 points et une belle 10ème place au classement. Une saison dans la lignée de la précédente, qui confirme la solidité défensive de l’équipe, mais aussi ses difficultés offensives. Mais une saison qui aura surtout été marquée par un début de saison exceptionnel, propulsant les lorientais au sommet du football français pendant quelques jours ! Retour en chiffres sur cette magnifique saison ...

1

Comme la place de leader du FC Lorient à l’issue de la 4ème journée. Une place partagée avec Nancy et Le Mans aux points, les lorientais étant le leader officiel grâce ... au classement du fair play ! Une place de leader historique pour le FC Lorient, qui récompensait un début de saison exceptionnel malgré un calendrier terrifiant pour l’entame du championnat. Mais après un nul à Lille pour l’entame du championnat, les Merlus enchaîneront une démonstration de football contre Monaco, la victoire classique de début de saison au Parc des Princes et surtout une victoire resplendissante contre l’ogre lyonnais, alors sextuple champion de France, à l’issue d’un match qui restera dans les annales de l’Histoire du FC Lorient. Du jeu, des buts, du spectacle, le début de saison des Merlus laissait présager un cru 2007/2008 d’exception !

3

Comme le nombre de victoires obtenues par Lorient à l’extérieur. Seulement, serait-on tenté de dire ... Tout avait pourtant bien débuté, avec la victoire estivale traditionnelle au Parc des Princes
(3-1, 3ème journée). Mais il faudra attendre près de 7 mois pour assister à seconde victoire des Merlus à l’extérieur, avec un déplacement victorieux à Nice (2-1, 30ème journée). La victoire à Metz pour le dernier déplacement de la saison (2-1, 37ème journée) permet aux lorientais de rendre une copie plus propre sur leur parcours à l’extérieur. Lorient termine 12ème au classement à l’extérieur, avec 18 points (contre 19 la saison dernière) pour 3 victoires, 9 nuls et seulement 7 défaites. A noter que si la saison dernière Lorient s’était fait une spécialité d’accrocher les "gros", ça a été moins le cas cette saison puisque en dehors des matchs nuls à Bordeaux et Marseille, Lorient a eu du mal à tirer son épingle du jeu lors de ses déplacements chez les cadors du championnat. Inversement, alors qu’ils avaient laissé des plumes chez les équipes de bas de tableau la saison dernière, les Merlus ont cette fois bien assuré, ne perdant contre aucun des 5 derniers du championnat.
3, c’est aussi le nombre de défaites concédées au Moustoir par les Merlus en championnat : contre Valenciennes (première défaite de la saison), Rennes et Marseille.

6

Comme les six points pris contre le PSG et Metz cette saison. Ce sont les seules équipes à s’être inclinées à l’aller comme au retour face aux lorientais. A l’inverse Rennes et Valenciennes sont les seules équipes à avoir battu les lorientais à deux reprises cette saison. Curieusement, Lorient a rencontré ces deux équipes en Coupe de France et s’est qualifié à chaque fois. Autre coïncidence étonnante : Lorient a été éliminé des deux coupes ... par le PSG et Metz, c’est-à-dire les seules équipes contre lesquelles les Merlus ont empoché deux victoires en championnat ! Etonnant, non ?

10

Comme le nombre de scores nuls et vierges des lorientais. Une mauvaise habitude déjà prise la saison dernière et qui s’est encore amplifiée cette saison. A l’inverse de la saison dernière, c’est le plus souvent à l’extérieur (à 6 reprises) que les Merlus ont concédé ces scores nuls et vierges. Sans doute le signe d’une équipe sûre de son assise défensive, mais probablement pas très apte à jouer le contre, Gignac n’ayant pas été remplacé par Vahirua dans ce domaine.

14

Comme le nombre de buts inscrits par Rafik Saïfi, meilleur buteur
de l’équipe lorientaise. A 33 ans, l’attaquant algérien dit lui-même qu’il a réalisé la plus belle saison de sa carrière. Avec 37 rencontres disputées (il n’a raté que le déplacement à Valenciennes), à chaque fois titulaire, Rafik Saïfi a été un des pions essentiels de l’équipe, un des grands artisans du maintien et a régalé le Moustoir par des gestes de grande classe qui en font incontestablement un attaquant sous-côté en France. Des buts également répartis entre le Moustoir (8 buts) et les autres stades de Ligue 1 (6 buts). Saïfi a réalisé deux doublés (contre Monaco et à Auxerre) et a inscrit deux pénaltys (au Parc des Princes et contre Marseille).
A noter que le meilleur passeur de l’équipe est Jérémy Morel, auteur de 4 passes décisives.

24

Comme le nombre de joueurs utilisés par Christian Gourcuff cette saison.
Les joueurs les plus souvent utilisés sont Abriel et Audard qui n’ont pas raté la moindre minute cette saison. L’équipe type de la saison : Audard - Jallet,
Marchal, Ciani, Morel - Hautcoeur, Ewolo, Abriel, Le Pen - Vahirua, Saïfi.

32

Comme le nombre de buts marqués par le FC Lorient cette saison. Déjà déficients dans ce domaine la saison dernière, les lorientais n’ont donc pas fait mieux cette saison, et ont même fait pire (35 buts la saison passée). Seul Metz a fait pire dans ce domaine, ce qui place Lorient à la 19ème place du classement des attaques ... Il faut dire que le secteur offensif lorientais, déjà pas très étoffé, en quantité et surtout en qualité, n’a en plus pas été épargné par les blessures, avec les longues absences de Namouchi, Le Pen et Vahirua, ce dernier étant d’ores-et-déjà forfait pour une grosse partie de la saison à venir. Seul Rafik Saïfi aura donc été épargné par les blessures cette saison. Les buteurs lorientais : Saïfi (14), Vahirua (7),
Le Pen (2), Abriel (2), Bourhani (1), Marchal (1), Marin (1), Jallet (1), Jouffre (1) et Namouchi (1). Le dernier
but a été inscrit par le parisien Bourillon contre son camp.

35

Comme le nombre de buts encaissés par le FC Lorient cette saison. Déjà solides la saison dernière, les Merlus ont confirmé la qualité de leur système défensif, tout en étant, c’est à souligner, une des équipes les plus fair play du championnat. Lorient termine 5ème au classement des défenses, à 5 unités de Nancy et Nice, co-leaders de ce classement. C’est surtout à domicile que les lorientais se seront montrés solides : avec seulement 12 buts encaissés au Moustoir, ils ne sont devancés que par Nancy (11) et Saint-Etienne (4). Autre chiffre révélateur de la solidité défensive lorientaise : à 16 reprises Lorient a terminé son match sans avoir encaissé le moindre but, soit près de la moitié des rencontres ! La défense bretonne n’aura vraiment craqué qu’à 3 reprises : à domicile contre Valenciennes (1-3, 6ème journée) pour la première défaite de la saison, à Auxerre (3-5, 11ème journée) avec une fin de match absolument cauchemardesque et ... à Valenciennes, encore eux (0-3, 24ème journée) où les lorientais avaient surtout pris une leçon de réalisme.

39

Comme le nombre de cartons jaunes reçus par les lorientais. Soit une moyenne d’un avertissement par match. Et pas la moindre expulsion. Une performance qui place les Merlus largement en tête au classement du fair play, loin devant le PSG (57 avertissements, aucune expulsion). Autre chiffre révélateur de cet état d’esprit exemplaire : les Merlus ont terminé 11 matchs sans recevoir d’avertissements et ont récolté au plus trois avertissements ... lors de la dernière journée contre Lille ! Un état d’esprit qui semble contagieux pour les adversaires puisque les hommes de Christian Gourcuff n’auront évolué en supériorité numérique qu’à une seule reprise, lors du déplacement à Toulouse. Et ce pendant seulement 5 minutes, suite à l’expulsion de Arribagé ! Comme la saison dernière, le joueur le plus averti est Sylvain Marchal (7 avertissements).
Les autres cartons jaunes lorientais : Ciani (5), Abriel (4), Jallet (3), Morel (3), Ewolo
(3), Saïfi (3), Audard (2), Mansouri (2), Jouffre (2), Genton (1), Marin (1), Hautcoeur (1), Vahirua (1) et Fabien Robert (1). A noter que malgré sa participation à 22 rencontres, Ulrich Le Pen n’a pas reçu le moindre avertissement.

52

Comme le nombre de points gagnés par le FC Lorient cette saison, soit 3 de
plus que la saison dernière. Des
points bien répartis sur la saison, puisque Lorient
a pris 27 points lors de la poule aller, et 25 lors de la poule retour. Lorient a remporté
34 points à domicile, 18 à l’extérieur. Et c’est bien ce meilleur parcours à domicile (4 points de plus que la saison dernière) qui permet aux Merlus de battre leur record de la saison passée.

76

Comme le nombre de matchs consécutifs joués par Fabrice Abriel en Ligue 1. Deux saisons complètes avec le FC Lorient, sans rater la moindre minute, qui permettent au milieu lorientais d’exploser le record détenu jusqu’ici par le milieu, bordelais à l’époque, Rio Mavuba. Une série qui devrait s’arrêter là puisque le réunionnais, averti pour la troisième fois en 10 rencontres lors du déplacement à Metz, est suspendu pour le premier match de la saison prochaine ... à moins qu’une amnisitie générale ne lui permette de poursuivre cette incroyable série, à Lorient ou ailleurs (et à Lorient de préférence !). Si la saison dernière Fabrice Abriel était le seul joueur de champ en Ligue 1 à avoir joué
l’intégralité des rencontres, il partage cette fois-ci cette particularité avec le défenseur caennais Jérémy Sorbon et le défenseur parisien Zoumana Camara.

233 785

Comme le nombre total de spectateurs ayant assisté aux rencontres au
Moustoir. Soit une affluence moyenne de 12 304 spectateurs. Meilleure affluence
 : Marseille, 15 436 spectateurs. Plus mauvaise affluence : Toulouse, 9 575 spectateurs.
Des chiffres en nette baisse par rapport à la saison dernière puisque le Moustoir avait accueilli 258 139 spectateurs. Grosso modo une baisse de 10%. Alors que la saison dernière 7 matchs s’étaient joués à guichet fermé, le Moustoir n’a affiché complet cette saison que pour la seule réception de Marseille ... Des résultats décevants alors que l’équipe a bien tourné et que la descente de Nantes en Ligue 2 aurait du laisser plus d’espace au FC Lorient. Difficile évidemment de ne pas y voir de lien de cause à effet avec l’augmentation des tarifs qui avait soulevé une vague de protestations à l’orée de la saison dernière. La direction semble avoir tiré en partie les leçons de cette erreur puisque les tarifs sont un peu plus intéressants cette saison. Mais il sera difficile de faire revenir au Moustoir ceux qu’on en a exclus il y a à peine un an ...


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 31