Interview d’Yvon Pouliquen

Le dimanche 27 octobre 2002 à 14h12 par Equipe de rédaction

Après le match nul 0-0 face à Wasquehal, Yvon Pouliquen, l’entraîneur
du FC Lorient revient sur la performance de son équipe et nous livre
ses sentiments sur la rencontre…

« …le moindre relâchement
peut nous être fatal… »

Qu’a-t-il manqué à votre
équipe ce soir ?

Il nous a manqué pas mal de choses, du
changement de rythme, on a ronronné un petit peu, on n’a pas su
bousculer cette équipe de Wasquehal, on a manqué de créativité,
nous n’avons pas réussi à nous créer des occasions
nettes, donc, nous avons bafouillé notre football. Nous avons été
moins percutants sur le plan offensif, nous avons rarement déstabilisé
cette équipe, ce qui nous montre que, malgré notre domination,
ce score de 0 à 0 paraît logique au vu du nombre d’occasions,
hors mis, bien sûr, le penalty qui aurait pu nous mettre dans le bon sens.
Il y a des jours comme ça, où ça ne réussit pas,
je crois que nous restions sur une bonne série de matchs où nous
avions marqué, là, c’est le premier depuis le début
de saison où nous ne marquons pas en championnat, en plus en ne se créant
pas énormément d’occasions, malgré tout, sur penalty,
nous avons eu l’occasion d’ouvrir la marque et peut-être ensuite
d’ouvrir des espaces, cette équipe de Wasquehal aurait alors été
obligée de sortir, en plus nous n’avons pas réussi à
concrétiser. C’est un coup de frein, car à domicile, nous
nous devons de prendre les trois points, mais aujourd’hui, il nous manquait
pas mal de choses pour mettre à mal cette équipe de Wasquehal.
Même si nous restons collé au haut du tableau, il ne faut pas se
contenter de ça, nous avons un effectif capable de jouer plus haut, capable
de produire de meilleures prestations que celles de ce soir. Donc, il faut véritablement
qu’on se remette en question, qu’on se dise que les matchs sont extrêmement
difficiles en ligue 2 et qu’il faut être capable de les aborder avec
la même envie, le même état esprit que l’an dernier
en Division 1.

Selon vous, a quoi est dû ce manque,
à la fatigue ?

Ces derniers temps, après la victoire
face à Caen, j’ai ressenti une certaine baisse de régime.
Je pense qu’il va falloir resserrer les boulons, remettre certaines pendules
à l’heure et repartir car nous avons un déplacement très
difficile la semaine prochaine à Châteauroux. Un rendez-vous très
important sur le plan comptable et au niveau du classement. C’est à
nous de mettre tout en œuvre cette semaine pour aller dans le Berri dans
les meilleures conditions. Je ne pense pas que ce soit de la fatigue, c’est
plus du relâchement a la suite des trois victoires consécutives,
pourtant, on sait pertinemment que le moindre relâchement peut nous être
fatal, on l’a vu ce soir, ça a été moins performant
sur le plan du jeu que les dernières sorties en championnat avec moins
d’engagement, moins de jeu, moins de créativité et obligatoirement,
face à des défenses renforcées, on se retrouve en difficulté.

Quelles peuvent-être les solutions ?

En ce moment, il y a pas mal de joueurs sur le
carreau, qui reviennent. Je suis assez content car je crois savoir que Luiz
(Robson) a marqué 4 buts en CFA2, à la suite de la victoire 5-0
face à Locminé. C’est intéressant de savoir que des
garçons reviennent. Donc, plus l’effectif sera conséquent,
plus les places seront chères, plus la concurrence va battre son plein.
Ensuite, se sera à moi de faire les bons choix.


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 224