C. Gourcuff : "la passion reste le moteur"

Le lundi 30 mai 2005 à 13h08 par Equipe de rédaction

C. Gourcuff : "la passion reste le moteur"

Christian Gourcuff souhaitait depuis longtemps s’adresser aux supporters du FC Lorient. C’est chose faite grâce à cette longue interview donnée en exclusivité à FCLorient.net, dans laquelle il revient sur la saison écoulée, nous parle de Baky, du futur du FCL conditionné au moyens financiers dont il disposera, des joueurs et bien entendu du "jeu". Il nous livre aussi sa vision du football. A dévorer !

Interview réalisée le vendredi 27 mai 2005 à la veille du dernier match contre Sedan. Toute l’équipe du site remercie Christian Gourcuff pour avoir accepté de répondre à nos, à vos, questions. Mais nous le remercions surtout d’avoir été le moteur de cette entrevue en nous la proposant un soir après le match contre Gueugnon. Nous remercions au passage les personnes qui ont permis que cette rencontre soit possible.

1. Le bilan de la saison

FCLorient.net : L’objectif affiché par le club en début de saison était le maintien. C’est chose faite depuis la victoire face à Grenoble. Quel sentiment prédomine à l’issue de cette saison ? Celui de la satisfaction face aux objectifs atteints ? Ou une déception par rapport au déroulement de la saison ?
Christian Gourcuff : Plutôt le soulagement compte tenues des difficultés rencontrées à certaines périodes et des regrets de n’avoir pas eu l’intégralité de l’effectif à disposition à cause des arrivées tardives et des blessures

FCLorient.net : Y a-t-il eu des moments dans la saison où vous avez douté des capacités de l’équipe à s’en sortir ?
CG : franchement,oui ; avant le match aller contre CRETEIL,que nous avons abordé diminués par de nombreuses absences et en position de lanterne rouge ; puis après le match retour contre ANGERS, qui devait nous rassurer définitivement et où nous avions été insipides

FCLorient.net : Lorient a l’une des plus mauvaises défenses de Ligue 2. Pourtant des joueurs comme Boutruche, Martini, Le Garrec, Diop ou Genton ont une réputation qui n’est plus à faire. Comment dès lors expliquer cette fragilité défensive récurrente ?
CG : d’abord, l’aspect défensif ne concerne pas seulement le secteur défensif surtout compte tenues de nos options collectives de jeu ;ensuite ce sont surtout nos limites techniques avec des pertes de balles très rapides qui nous ont souvent placées dans des situations délicates (sans souci de construction, il y a moins de danger !) ; enfin, je ne crois pas qu’on ait des qualités défensives individuelles exceptionnelles : l’apport de Richard MARTINI après sa blessure nous d’ailleurs considérablement consolidés dans ce domaine défensif avant la trêve

FCLorient.net : Beaucoup de forumistes ont constaté une faiblesse de l’équipe sur les coups de pied arrêtés, en phase défensive comme en phase offensive ...
CG : éffectivement, nous étions faibles dans ce domaine ; ceci du a un manque d’agressivité dans l’attaque du ballon plus qu’ un déficit de taille ; sur le plan défensif, je rajouterai que les qualités de nos gardiens n’étaient pas non plus spécialement les prises de balles aériennes.
Nous avons adopté le marquage individuel à partir de février ceci qui a eu le mérite de responsabiliser chacun et l’éfficacité s’est nettement améliorée à partir de ce moment

FCLorient.net : En cours de saison, alors que l’équipe allait de plus en plus mal, on a vu l’équipe passer d’un classique 4-4-2 à un inédit 3-4-1-2, qui a amélioré les résultats de l’équipe. Quelles étaient les raisons de ce changement tactique, inattendu pour beaucoup ? Pourquoi être ensuite revenu au 4-4-2 ?
CG : d’abord, au printemps 2000 nous avions déjà travaillé ce système ; ce n’était donc pas véritablement une nouveauté
Les raisons de ce changement, du également à l’urgence de la situation, ont été de placer les joueurs dans des postes où ils pouvaient le mieux s’exprimer : je disposais de 3 axiaux de valeur (MARTINI, DIOP, MEDJANI puis GENTON), pas de latéral gauche de métier, PEDRON qui aspirait à jouer en soutien des attaquants dans un rôle axial ; d’autre part, dans le cas d’une perte de confiance collective, je me devais de changer quelque chose même si les raisons véritables de nos difficultés ne résidaient pas dans l’organisation
L
e 4-4-2 est plus rationnel pour pratiquer un football collectif comme nous l’aspirons ; la confiance revenue, je suis donc revenu à mes convictions ; le match contre BREST (comme le match aller d’ailleurs) a prouvé que nous étions capables, même avec l’effectif actuel (et avec ZIANI enfin dans son vrai poste de milieu droit), d’être très compétitifs dans cette organisation

FCLorient.net : Après quelques journées de championnat et à la trêve hivernale, on a entendu des membres du club ou des joueurs parler dans les media de montée en Ligue 1 ... Vous-même avez dit en début de saison qu’on "tenait une grande équipe" ... Le club ne s’est-il pas vu trop beau à l’époque ?
CG : après le match de CHATEAUROUX, j’ai dit effectivement que « l’on tenait peut-être une grande équipe ».
le « peut-être » a disparu dans les médias et je parlais du futur à 2 / 3 ans compte tenue de la qualité des prestations de débutants comme FLEGEAU , GRAGNIC, FRANCHI, GIGNAC …
A la trêve, le contexte était différent : nous nous étions repositionnés au classement et nous avions retrouvé enfin l’effectif au complet avant le match de BREST ; malheureusement DIOP se blesse puis au mois de janvier nous connaissons une cascade de blessures et suspensions (MARTINI, ROBSON, LE GARREC,…)et des résultats catastrophiques (MONTPELLIER ! ) ; fin janvier, l’objectif du maintien est loin d’être gagné !

FCLorient.net : Malgré les difficulté rencontrées tout au long de la saison, y a-t-il des matchs où vous avez pris du plaisir à voir évoluer votre équipe ?
CG : les 2 matchs contre BREST ont été incontestablement les 2 matchs les plus aboutis ; le match aller à REIMS (victoire 4-1) est également un bon souvenir avec une deuxième mi-temps on l’on a parfaitement déroulé notre football

FCLorient.net : Parmi les équipes rencontrées au cours de la saison, lesquelles vous ont le plus impressionné ?
CG : l’équipe la plus solide est LE MANS même si leur victoire au match aller s’apparentait à un hold-up (qui était l’arbitre ? non c’est de l’humour)

FCLorient.net : Que pensez-vous du parcours de Brest et Guingamp ?
CG : BREST a surfé sur une dynamique positive sur sa lancée de la montée et de bons résultats initiaux (enthousiasme et engagement) mais a fini par s’essouffler
GUINGAMP a connu les difficultés classiques d’une équipe qui descend et qui cherche aussi son identité de jeu mais a connu une poule retour plus conforme à ses ambitions


FCLorient.net : Parlons des joueurs ... Quelles sont les satisfactions et les déceptions individuelles de la saison ?

CG : je ne parlerai que des satisfactions : les joueurs prêtés ZIANI, MEDJANI, RACON et bien sûr BAKY qui a encore progresser tout au long de la saison dans un contexte difficile ; j’ajouterai que Luiz ROBSON est en progression constante depuis 2 ans et sans ses ennuis physiques nous aurait apporté plus encore.
Les déceptions concernent surtout les jeunes du club qui n’ont pas su ou pas pu exploiter la chance offerte cette saison

FCLorient.net : Vous avez fait confiance aux jeunes en début de saison, mais certains (par exemple Garry Franchi, Nicolas Flégeau ou Sébastien Le Toux) n’ont pas foulé les pelouses de Ligue 2 depuis ... Etait-ce une erreur de leur faire confiance ?
CG : ce ne pouvait pas être une erreur car nous n’avions pas le choix compte tenues des contraintes économiques ; au début de saison, non seulement il n’y avait pas d’argent pour recruter mais il fallait dégraisser la masse salariale (départ de AUDARD, TRAORE, transfert de DIOP longtemps d’actualité..)
Mais l’expérience a montré que c’était prématuré de lancer autant de jeunes de ce niveau ensemble dans un championnat de L2 avec beaucoup d’exigences

FCLorient.net : Baky a marqué plus de la moitié des buts de l’équipe ... Lorient s’en serait-il sorti sans lui ? N’est-ce pas dangereux de dépendre des performances d’un seul joueur ?
CG : si l’on se fie aux chiffres, non … mais sans BAKY nous aurions été privé de nos atouts offensifs et son impact sur la confiance collective était énorme ; après que ce soit les attaquants qui marquent dans une équipe ne me dérange pas au contraire c’est le signe d’un bon équilibre

FCLorient.net : Quel a été l’apport de Sébastien Roth ?
CG : SEBASTIEN nous a apporté de la sérénité à un moment où nous en manquions singulièrement ; sans faire d’exploits (mis à part ses pénalties arrêtés ) il a rassuré tout le monde, spectateurs compris… mais je crois que Romain SALIN avait les moyens techniques de remplacer Stephane LE GARREC comme l’a démontré sa prestation à GUINGAMP

FCLorient.net : Beaucoup de forumistes n’ont pas compris comment Lorient a pu laisser filer Grax à Troyes ...
CG : d’abord il faut savoir que GRAX a été proposé à tous les clubs de L2 en début de saison. LORIENT (et CHATEAUROUX) ont daigné le voir à l’essai ; il a fait le stage de préparation avec nous, surement à cours de condition, et ne nous pas convaincu qu’ il pouvait être le complément de BAKY : LUIS ROBSON, GIGNAC étant nettement plus convaincants lors de ce stage ; je sais aussi qu’en arrivant à TROYES il n’a pas convaincu immédiatement mais s’est imposé quand le championnat a commencé ; maintenant, sans que je le considère comme un joueur extraordinaire, sa générosité nous aurait été bien précieuse cette saison, et je reconnais que son non-recutement a été une erreur

FCLorient.net : Avez-vous d’autres regrets sur le recrutement (Carmona en particulier avait plu à beaucoup de forumistes lors des matchs de préparation) ?
CG : bien sûr CARMONA reste un regret ; mais c’est surtout la venue ratée de NIVET que je regrette(compensée par l’apport de ZIANI en octobre) ; le recrutement est avant tout un problème économique ou en tout cas de décision d’investissement qui dépasse le cadre du technicien ; c’est pour cela qu’il y a en France une ambiguité dans tout ce secteur sensible et capital ; en Angleterre, le rôle des managers leur permet de gérer complètement le recrutement ; les supporteurs n’ont pas tous les éléments pour comprendre tous les aspects du recrutement

FCLorient.net : Pour conclure, quelles leçons tirez-vous de cette saison ?
CG : Qu’un club est long à construire et très rapide à détruire ; en L2, plus qu’en L1 il est difficile d’avoir un projet sur du moyen terme, trop de paramètres sont aléatoires et change la donne.
Regardez l’évolution du budget du club ces dernières saisons :

- 
2002-2003 : 18 M euros

- 
2003-2004 : 12 M euros

- 
2004-2005 : 6,5 M euros
Quelle entreprise pourrait enregistre une telle baisse de budget ? avec des exigences identiques des observateurs (supporteurs compris)
C’est cette remarque qui engendre de la frustration

2. Le futur du FCL

FCLorient.net : D’abord, on ne doute pas vraiment de la réponse, mais serez-vous toujours l’entraîneur du FC Lorient la saison prochaine ?
CG : il me reste un an de contrat mais ce sont les dirigeants qui ont les cartes en main

FCLorient.net : Vous installez-vous à Lorient dans la durée ?
CG : par expérience, je suis devenu méfiant dans les projets à moyens termes dans le foot actuel mais évidemment je suis très attaché au FC LORIENT

FCLorient.net : Quel sera l’objectif du FC Lorient la saison prochaine ?
CG : (re) construire un groupe avec de nouvelles ambitions adaptées à nos moyens ; le danger réside justement dans des objectifs élevés qu’on n’est pas capable de tenir ; la modestie,dans tout est une qualité qui n’exclut pas l’ambition

FCLorient.net : Alain Le Roch a parlé avant le match contre Brest d’un objectif de retrouver la Ligue 1 dans les deux ans à partir de la saison prochaine. Est-ce un objectif qui vous paraît réalisable ?
CG : Intéressons-nous au visage de l’équipe la saison prochaine ...
Une montée en L1 ne se programme pas sauf avoir des moyens considérables que le club n’aura plus dans l’immédiat, mais les 2 montées du club en L1 n’étaient pas programmées non plus…

FCLorient.net : D’abord, qui ne sera plus là la saison prochaine ?
CG : rien n’est définitivement arrêté mais beaucoup de joueurs en fin de contrat partiront sûrement en ce qui concerne les joueurs prêtés nous souhaitons en garder quelques uns (ZIANI, MEDJANI, RACON ) mais nous ne maîtrisons pas tous les paramètres

FCLorient.net : Parmi les joueurs prêtés, y en a-t-il que vous souhaitez conserver ? Et quelles sont les chances d’y parvenir ?
CG : j’ai bon espoir car les joueurs concernés sont intéressés par la poursuite de leur expérience lorientaise

FCLorient.net : Que va faire le club par rapport aux deux joueurs blessés et en fin de contrat que sont Stéphane Le Garrec et Malick Diop ?
CG : leur cas sera étudié en fonction aussi de leur aspirations ; le club a la volonté de conserver Stéphane LE GARREC dans l’encadrement ; il est important que le club sache conserver ses anciens joueurs pour pérenniser son identité

FCLorient.net : Quelles sont les priorités du recrutement pour la saison prochaine ? Le recrutement va-t-il être axé sur le système en 4-4-2 en enrôlant les bonnes personnes aux bons postes ?
CG : le système de référence sera bien sur le 4-4-2 . Après le recrutement dépend beaucoup des aspects financiers

FCLorient.net : Le FC Lorient a-t-il déjà pris contact avec certains joueurs qui l’intéressent ?
CG : les contacts ont débutés depuis 2 mois environ. Ensuite, la concrétisation dépend de beaucoup d’autres facteurs

FCLorient.net : Un petit mot sur Oscar Ewolo, première recrue lorientaise ?
CG : il correspond bien au profil de milieu axial qui nous intéressait ; disponible dans e jeu, jouant simplement pour le collectif avec une technique propre et très actif dans la récupération ; je pense aussi que OSCAR est un joueur sous-évalué d’où l’intérêt de son recrutement

FCLorient.net : Que se passera-t-il si le transfert prévu de Baky tarde, voire n’aboutit pas (un peu comme le transfert de Diop l’été dernier) ?
CG : je serai un entraîneur heureux …

FCLorient.net : Certains forumistes ne comprennent pas le nombre important de joueurs mis à l’essai, et qui ne sont finalement que très rarement retenus ... Pouvez-vous nous éclairer sur cette pratique de mise à l’essai des joueurs ?
CG : nous sommes constamment sollicités pour des joueurs dont nous ne pouvons pas avoir d’informations précises ; donc, la solution la plus sure et la plus sérieuse reste de les voir à l’œuvre ; le problème est que les observateurs y voit tout de suite un recrutement potentiel alors qu’il n’y a que très peu de chances qu’un tel recrutement aboutisse

Le futur de Baky ...

FCLorient.net : Le club a-t-il déjà reçu des offres pour Baky ?
CG : je ne suis pas au courant du détail des offres reçues mais il y en a et de plus en plus pressantes…

FCLorient.net : D’après vous, jusqu’où Baky peut-il aller ?
CG : très haut si le contexte de jeu lui est favorable ; j’espère que sa future destination lui donnera un environnement collectif favorable à ses qualités techniques exceptionnelles

FCLorient.net : Donnez-vous des conseils à Baky sur le choix de sa future destination ?
CG : il connaît mon avis ; après il décidera bien sûr lui-même de son avenir

Les structures

FCLorient.net : En a-t-on fini avec les querelles internes au club qui pourrissent son développement depuis presque une décennie ?
CG : depuis 2001, le club a un actionnaire majoritaire qui posséde tous les pouvoirs ; donc en principe les données sont devenues très claires contrairement au passé où le pouvoir était dissolu et le club de ce fait ingouvernable

FCLorient.net : Beaucoup de forumistes s’inquiètent du nombre incroyable de blessures ces dernières saisons, en particulier lors des entraînements. Le club compte-t-il faire quelque chose pour améliorer les conditions d’entraînement ?
CG : c’est vrai et c’est une de notre préoccupation ; les raisons de ces blessures souvent d’ordre traumatiques sont d’ordre diverses avec sans doute un « terrain physiologique » favorable mais la malchance ne nous a pas épargnée non plus (stéphane LE GARREC)

FCLorient.net : Face à la concurrence des prestigieux voisins que sont le FC Nantes et le Stade Rennais, y a-t-il un avenir pour la formation à Lorient ?
CG : l’intérêt de la formation est surtout de pouvoir conserver nos meilleurs jeunes plus que de recruter des joueurs extérieurs qui, compte tenue de la concurrence ne seront jamaids que du 2ème choix au départ ; quand on fait le bilan des jeunes formés au club qui jouent, ce sont tous des joueurs originaires du morbihan (MOREL, COUE, RESET, .. ) exception faite de GIGNAC . I l faut orienter le recrutement sur la qualité ; mais le discourt sur la « formation » est très porteur sur le plan politique …

FCLorient.net : Quel est l’apport de Charles Biétry dans le club ?
CG : Pour le moment, il est membre du conseil de surveillance ; il est proche de l’ équipe et des joueurs sans rôle particulier sauf missions ponctuelles demandées par le conseil

3. Le système Gourcuff

FCLorient.net : Quels sont les grands principes de jeu du "système Gourcuff" ?
CG : c’est avant tout une conception collective du jeu : jouer ensemble, c’est à dire avoir une coopération constante entre les joueurs à tout moment du match ; se déplacer ensemble pour conserver des distances qui permettent de conserver un lien et une aide permanente tant dans la récupération du ballon qui est collective que dans la phase offensive où la circulation du ballon doit permettre de créer le déséquilibre collectif de l’adversaire ; pour arriver à une coordination parfaite, l’organisation doit être parfaitement définie : chaque joueur connaît dans chaque situation de jeu le placement et celui de ses partenaires, ce qui permet d’anticiper l’action

FCLorient.net : Quelles sont ses exigences et pourquoi semble-t-il aussi difficile à assimiler par les joueurs ?
CG : les exigences sont d’abord d’ordre mental : être capable de se mettre au service de l’équipe (et du jeu) avant que l’équipe ne le lui rende ; ce qui nécéssite aussi une concentration permanente dans le match et des efforts consentis

FCLorient.net : Si vous deviez définir le profil type d’un joueur adapté au système Gourcuff ...
CG : un joueur qui aime le jeu : la passion reste le moteur de toute motivation

FCLorient.net : Quelle est l’importance des séances d’entraînement dans votre système ?
CG : capitale pour créer des automatismes collectifs et les entretenir ; le travail tactique est permanent tout au long de la semaine pour huiler le collectif dont l’efficacité dépend de la spontanéité

FCLorient.net : Pourquoi cette fidélité au 4-4-2 ?
CG : parce qu’il est le plus rationnel dans l’occupation du terrain et le plus simple à appliquer ; mais quand on dit que l’on joue en 4-4-2 ça ne veut rien dire : c’est la façon de l’animer qui est déterminante

FCLorient.net : Quelle place a le plaisir de jouer dans le système Gourcuff ?
CG : essentielle ; on ne fait bien que ce qu’on fait avec plaisir et passion . La motivation est déterminante parce que le jeu demande de la spontanéité

FCLorient.net : Et le plaisir du spectateur / supporter ?
CG : le foot est une communion ; communion entre les joueurs puis naturellement avec les spectateurs car il doit susciter une émotion collective qui doit dépasser le strict cadre du résultat ; le foot doit faire rêver

FCLorient.net : Comment fonctionnez-vous au niveau relationnel avec les joueurs ?
CG : d’abord, le jeu, comme je l’ai dit, a des exigences ; qui plus est dans le sport professionnel où, nous acteurs, sommes des privilégiés à beaucoup de point de vue ; donc, je suis intransigeant sur l’investissement dans le travail ; après, l’aspect affectif intervient et bien sûr le comportement peut être différent en fonction de la personnalité et des affinités que l’on peut avoir

FCLorient.net : Quel genre de relations avez-vous avec les media ?
CG : variable :d’une façon générale je n’aime pas me « vendre » et la communication aujourd’hui est devenue « manipulation »

FCLorient.net : Quels sont les entraîneurs qui vous ont inspiré ou vous inspirent encore aujourd’hui ?
CG : SACCHI avec le MILAN AC, pui le courant italien qui a suivi (CAPELLO, LIPPI, …) et SUAUDEAU référence française

FCLorient.net : Le onze idéal parmi tous les joueurs que vous avez dirigés (à Lorient ou ailleurs) ?
CG : le FC LORIENT 97-98 restera pour moi un souvenir inoubliable dans l’expression collective ; compte tenu des qualités individuelles du groupe cette année là, le collectif a atteint une harmonie parfaite avec une complémentarité de talents et une complicité inoubliable

Les reproches faits au système Gourcuff ...

FCLorient.net : Certains forumistes estiment qu’un entraîneur doit adapter son système de jeu aux joueurs qu’il a à sa disposition, et non l’inverse ... Qu’en pensez-vous  ?
CG : ce n’est pas ma conception de mon métier même si les adaptations sont toujours nécessaires et souhaitables

FCLorient.net : Certains vous reprochent de ne pas savoir sublimer vos joueurs ...
CG : à eux d’y répondre …

FCLorient.net : Comment expliquez-vous les échecs constants de vos équipes en coupe ?
CG : effectivement lorsque l’on investit sur la qualité du jeu, le risque est de « s’endormir » dans cette recherche dans des contextes ponctuels où l’engagement est primordial ; l’aspect aléatoire du système de la coupe est toujours plus défavorable aux équipes qui construisent

FCLorient.net : Certains vous reprochent un système de jeu trop ouvert, estimant que dans un football moderne de plus en plus fermé tactiquement, c’est un système voué à l’échec ..
CG : le match est une succession de phases défensives et offensives : c’est incontournable . l’éfficacité résulte de la maîtrise de ses phases et surtout du passage d’une phase à l’autre …
Et l’on doit prendre en compte aussi la progression et l’épanouissement (individuel et collectif) comme critère « d’efficacité »
always'>

4. Le football d’aujourd’hui

FCLorient.net : Le football moderne est de plus en plus un sport réservé aux athlètes et aux bétonneurs. Qu’en pense un amoureux du jeu comme vous ?
CG : les valeurs de la société se retrouvent naturellement dans le sport ; d’autant plus que l’argent que véhicule le sport attirent aussi les « non-sportifs »

FCLorient.net : Y a-t-il des équipes, des entraîneurs que vous appréciez particulièrement, que vous aimeriez diriger ?
CG : j’ai toujours aimer mes équipes sauf une : devinez laquelle !

FCLorient.net : Que pensez-vous de la valse des entraîneurs cette saison ?
CG : elle correspond à une logique ; la question est de savoir qu’est ce qu’un entraîneur aujourd’hui ?

FCLorient.net : Que pensez-vous du "mercenariat" de plus en plus fréquent chez les joueurs ? L’esprit club signifie-t-il encore quelque chose ?
CG : toujours logique dans le foot business où l’objectif est de faire le maximum d’argent en un minimum de temps

FCLorient.net : Que pensez-vous de l’influence des télévisions sur le calendrier, en particulier le match le vendredi ?
CG : toujours logique..l’aspect économique commande

FCLorient.net : Le foot business, ça vous inspire quoi ?
CG : Rien ; il y a bien longtemps que j’analyse l’évolution des choses ; j’ai 23 années d’entraînement derrière moi

FCLorient.net : Pour vous, quelle serait la meilleure solution pour améliorer l’arbitrage ?
CG : dédramatiser le résultat et condamner les tricheurs et que les arbitres retrouvent un peu de simplicité

FCLorient.net : Pensez-vous qu’il y a du dopage dans le football ?
CG : le dopage est la conséquence de la recherche du résultat à tout prix

FCLorient.net : Etes-vous inquiet face au racisme, à la violence qu’on voit de plus en plus sur et en dehors des terrains ?
CG : la bêtise engendre tous les intégrismes dont le racisme en fait partie
J’aime la citation de EINSTEIN : « seules 2 choses sont infinies :l’univers et la bêtise humaine ; et encore pour l’univers, je ne sui pas sûr … »

<br
clear=all style='page-break-before:always'>

5. Les supporters et autres sujets

FCLorient.net : Que pensez-vous des supporters en général ?
CG : je n’aime pas le mot supporter qui implique un engagement aveugle ; je préfère le spectateur qui se retrouve dans les valeurs (de jeu ou autre) d’une équipe : dans ce sens j’ai été « supporter » du FC NANTES de longues années

FCLorient.net : Et du public lorientais en particulier ?
CG : froid mais le contexte général du stade n’incite pas à l’euphorie, la 4 ème tribune, l’amélioration de la sono donnerait tout de suite une autre chaleur.
De plus le public lorientais a été gaté depuis pas mal d’années par la qualité du jeu ; difficile lorsqu’on a gouté au caviar de revenir à l’ordinaire

FCLorient.net : Dans le foot business d’aujourd’hui, on considère de plus en plus souvent le supporter comme un client ... Qu’en pensez-vous ?
CG : ils sont considérés comme des clients particuliers car il forme des groupes de pression très dangereux pour les clubs

FCLorient.net : Les joueurs ont-ils des devoirs vis-à-vis des supporters ? Par exemple celui de venir saluer les supporters qui ont fait le déplacement (parfois très long) pour les supporter ?
CG : le rapport avec le supporter doit être naturel ; la convivialité et le respect sont à mon sens très importants

FCLorient.net : Les supporters ont-ils des devoirs vis-à-vis des joueurs ? Les joueurs ont-ils réellement besoin de leur soutien ?
CG : non ; juste le respect des personnes et du travail ;le reste est une affaire de sensibilité

FCLorient.net : Quelle a été la réaction des joueurs suite à la "prise de pouvoir" des Merlus Ultras et des Breizh Tangos en tribune nord ?
CG : les joueurs sont sensibles à un stade qui vit ; l’ambiance dans un stade est capitale pour la confiance d’un joueur et par conséquence pour son expression sur le terrain.
L’unité des supporters est un facteur de sérénité pour le club

Eloignons-nous un peu du FC Lorient ...

FCLorient.net : Un petit mot sur le fiston qui fait son trou petit à petit au Stade Rennais ?
CG : je pense qu’il a les qualités pour faire carrière

FCLorient.net : Que vous inspire la possible relégation du Football Club de Nantes en Ligue 2 ?
CG : j’aime les valeurs défendues par le FC NANTES depuis des décennies et la situation du club m’attriste par rapport à tous ses souvenirs

FCLorient.net : Et le fait de voir le Stade Rennais en Coupe d’Europe la saison prochaine ?
CG : beaucoup de regrets qu’ « on » ne m’ai pas laissé le temps

FCLorient.net : Avez-vous de l’attachement pour la Bretagne ?
CG : il faut partir pour l’apprécier à sa juste valeur

FCLorient.net : Que ferez-vous quand vous ne serez plus entraîneur ?
CG : entretenir mon jardin !!

Pour terminer cette interview, un message à passer aux visiteurs de fclorient.net ?
CG : Je dirai que l’outil Internet est dangereux parce qu’il permet, d’une façon facile et anonyme, d ‘exprimer tout avis fondé ou non, sur une situation ou plus grave sur des personnes ; attention d’avoir le recul nécessaire pour, tout en gardant un esprit critique, apprécier une situation dont vous ne maîtrisez pas forcément tous les paramètres.

Pour aller de temps en temps sur le site, je pense qu’il est intéressant , souvent bien renseigné avec des réflexions souvent sensées que j’ai rarement vu sur d’autres sites ; j’ai apprécié d’avoir fait la connaissance de certaines personnes du site après le match contre GUEUGNON. Une rencontre permet quelquefois d’avoir une autre perception.

J’espère que la saison prochaine nous apportera du plaisir et, peut-être, d’autres ambitions pour les saisons futures.

ALLEZ LORIENT


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2015

Visiteurs connectés : 185