A Lorient il fait beau !

Le mardi 10 avril 2007 à 18h01 par Redted

A Lorient il fait beau !

Ce matin, sous un soleil radieux, alors que je ponçais la niche du chien de mon grand-oncle que je dois repeindre pour l’été, je ne pouvais m’empêcher de penser à cette saison et d’en faire déjà le bilan. Lorient a assuré son maintien dès ce 10 avril... qui aurait pu le croire ? Pas grand monde n’aurait parié ses tomates sur ce coup-là...

<span
style="font-weight: bold; font-family: Verdana;">Un
départ tonitruant <br
style="font-family: Verdana;">
Je me rappelle cette
préparation estivale mi-figue mi-raisin qui
inquiétait les plus angoissés et laissait
perplexes les plus
tourmentés. Que de débats sur
l’effectif, les noms des titulaires
jusqu’à ce PSG-Lorient qui met tout le monde sur
les mêmes rails.
<br
style="font-family: Verdana;">
« 
Si Lorient joue bien c’est surtout parce que les autres
jouent mal »
<span
style="font-family: Verdana;">


On se dit alors que
Lorient sera la révélation du championnat et
quelle
fierté d’entendre parler enfin de jeu à
la lorientaise. Mais encore
faut-il tendre nos esgourdes pour capter ces messages
derrières
l’abrutissant tumulte des sirènes
médiatiques des locomotives de la L1.


Des
trains loupés
<span
style="font-family: Verdana;">


Alors que la vitesse
de croisière semblait atteinte et que certains se
prenaient à rêver d’Europe
c’est le moment que Lorient express choisit
pour s’attarder en gare de la poisse.
<br
style="font-family: Verdana;">
« 
Les lois des séries sont faites pour
s’arrêter »
<br
style="font-family: Verdana;">
C’est bien
ce que tiennent à nous prouver nos joueurs
préférés qui
après avoir flirté avec l’Europe
laissent filer le train et nous
proposent au menu du wagon-restaurant de nous bouffer les doigts pour
quelques semaines. Heureusement, le chef de gare semble avoir
réparé
l’aiguillage et espérons que le cheminement a
repris son train d’enfer.


Un
effectif plein de surprises
<span
style="font-family: Verdana;">


Souvenez-vous de la
fébrile agitation estivale des supporters du FCL en
bermudas qui, de temps en temps, quittaient un café du port
bondé pour
s’agiter dans un forum mercato bouillonnant, espace
où la rumeur et
l’humeur impatientes, inquiètes, avaient
laissé place à bien des
délires. Si les claquettes étaient de rigueur il
semble bien que
certains avaient oublié le chapeau. Finalement,
l’un des principaux
événements aura sans doute
été le départ d’un certain
Virgile. Reset,
il n’aura jamais mieux porté son nom que le jour
où il a décidé de
laisser sa place, game-over, remettant en jeu un certain
André-Pierre
avide de parties... alors shoot again l’artiste !!! Buteur ou
passeur,
encore quelques points et l’affaire est dans le sac.


"Ce
n’est pas qu’elles se dégonflent, c’est qu’elles font
"pschitt"



Et puis il y a ce
fameux PSG-Lorient première étape gastronomique.
Lorient pense avoir trouvé son grand chef en la
présence du controversé
Fabrice Fiorèse. Hélas, ce n’est pas
à Lorient que le joueur changera
ses recettes et ses productions se dégonflent petit
à petit pour
devenir des prestations de collection dont la frugalité
n’a d’égal que
leur rareté. Finalement, faute de terrain, c’est
au vestiaire que cette
mayonnaise light vire au vinaigre.
<br
style="font-family: Verdana;">

class="postlink"><img
style="border: 0px solid ; width: 600px; height: 400px;" alt=""
src="http://www.fclorient.net/images/redted/Maintien%201.jpg">


Outre
cette fausse note, il semble, vu du quai, que la mécanique
soit
bien huilée et qu’aucun accord discord ne vienne
enrayer la bonne
humeur de l’équipage. S’il fallait
résumer tout ceci en deux mots, je
dirais « excellente surprise ». Excellente surprise
comme par exemple
Christophe Jallet qui, sans complexe, passe directement de sa petite
nationale au TGV de la L1. Christophe Jallet, l’infatigable,
le
polyvalent, le « qui va de l’avant » dont
le nom sonne à l’imparfait
mais laisse présager d’un futur des plus lumineux.

Se taper un Monaco avec
panache...


J’avais parié qu’il n’y aurait pas d’arrêt
à Nancy. Alors encore
quelques petits points pour être vraiment sûr et le
terminus sera
effectivement le prochain arrêt. Un terminus où il
est évident qu’aucun
Lorientais ne descendra sur le quai pour rejoindre les wagons de
seconde classe.


class="postlink"><img
style="border: 0px solid ; width: 600px; height: 400px;" alt=""
src="http://www.fclorient.net/images/redted/Maintien%202.jpg">


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 135