[Rétro... Lorient-Vannes]

1984 : Le raz-de-marée lorientais

Le mercredi 5 janvier 2011 à 06h00 par Olivier

1984 : Le raz-de-marée lorientais

Dans la lignée des oppositions de l’époque entre les frères ennemis du Morbihan, celle de septembre 84 restera dans les mémoires. En tête du championnat et dans la foulée d’une fantastique remontée depuis 3 saisons du fin fond de la DSR, les merlus de l’entraîneur-joueur Christian Gourcuff accueillent leur voisin vannetais de l’UCK à égalité de points avec les lorientais.

Le Véloce de Vannes est aussi présent dans les hauteurs du classement et espère profiter d’un faux pas des deux équipes pour s’approcher de la tête. Les spectateurs du Moustoir frustrés de football de haut niveau répondent à l’appel et l’engouement populaire est sans précédent depuis de nombreuses années dans la sous-préfecture morbihannaise pour un match de championnat. Le résultat final et le spectacle seront au-delà de toutes leurs espérances, les vannetais subissant un affront et une déculottée mémorables doublés d’une leçon de football collectif et technique. Revisitez l’histoire de ce match !

Division 3 – 6ème journée – samedi 29 septembre 1984
CSFC Lorient 6 – UCK Vannes 0 : Jehel 16’, Ramirez 18’, Colas 30’ et 72’, Marette 52’, Geffroy 80’ (8 504 spectateurs – 194 600 F de recette – temps printanier)
- L’équipe : Blin – Le Tallec, Ramirez, Le Lay, Hado, - Jehel (Postic 67’), Goadec, Gourcuff, Marette – Jeffroy, Colas

Les buts :
- 16’ : Le Tallec en position d’arrière droit vient disputer à l’arrière gauche vannetais Moreau. Le contre est si favorable à l’arrière droit lorientais que le ballon lui est servi sur un plateau. Centre tendu. A bout portant de la tête, Jehel ouvre la marque.
- 18’ : Faute de Primault sur colas. Coup-franc de Ramirez qui contourne le mur vannetais. Madec est pris à contre-pied. 2-0.
- 30’ : Ouverture de Gourcuff pour Goadec qui s’engouffre dans le camp vannetais où il élimine d’un grand pont Le Gourrierec pour servir Colas. L’avant-centre lorientais change de pied et glisse la balle dans le but. 3-0.
- 52’ : Très beau service de colas pour Le Tallec sur l’aile droite. Centre, tête de Marette. 4-0.
- 72’ : Centre du gauche de Marette. Colas dévie pour Jeffroy qui lui remet dans le trou. Bolide à ras de terre. 5-0.
- 80’ : Gourcuff alerte Jeffroy en embuscade qui semble hésiter et part comme une flèche pour devancer Madec. 6-0.

Bernard Maligorne n’en est jamais revenu. « Nous avons été littéralement emporté par un raz de marée » affirme-t-il à la fin de la rencontre. Son UCK balayé par des lorientais virevoltants n’a jamais vu le jour dans un Moustoir aux anges. Un vrai récital de football champagne, un jeu tout en mouvement fait d’appels et de passes millimétrées. Portés aussi par une incroyable réussite lors de ce match, les lorientais s’affirment comme de sérieux prétendants à la montée en 2ème division et surtout commencent à se faire connaitre grâce à un jeu collectif abouti et chatoyant où le spectateur retrouve le plaisir d’aller au stade.
Gourcuff : « L’UCK, je m’en méfiais. Cette formation n’occupait la 2nde place pour rien. Après coup, je vous l’avoue, on s’est fait bien plaisir. Je rajouterais qu’en la circonstance, nous avons évolué en totale communion avec le public. En un mot, sans vouloir utiliser un jeu de mots douteux, on a pris notre pied. Certes, durant le 1er ¼ d’heure, ils nous ont posé quelques problèmes. Le premier but a été le déclic et a permis de nous libérer. Par la suite, nous avons pris la direction des opérations. Notre rapidité d’exécution les a déstabilisés. En permanence, nous arrivions à égalité numérique devant les buts. Nos valeurs individuelles ont fait le reste. C’était l’euphorie avec en plus de la réussite ! »

A l’issue de ce match, les merlus prennent la tête du championnat qu’ils ne quitteront quasiment plus de la saison pour remonter enfin en 2ème division 8 ans après l’avoir quittée.

L’Equipe titrera le lundi « Rien n’arrête les merlus », « Lorient euphorique » et France Football « Lorient +15 » en référence à différence de buts des lorientais et « Lorient la météore », les deux journaux sportifs soulignant à chaque fois la qualité de jeu des morbihannais, le plaisir apporté par cette équipe retrouvant quelque peu son lustre passé et le travail accompli par un homme qui monte, Christian Gourcuff.

A noter qu’avec 8 504 entrées payantes, Lorient fut pendant le week-end au 7ème rang des affluences de toutes les rencontres de football professionnel, 1ère division incluse !


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 100